La Coordination des Sans-Papiers de Bruxelles au Parlement Européen: nous demandons une solution humaine pour la crise humanitaire en Méditerranée!

Mardi 26 mai 2015 la Coordination des Sans-Papiers de Bruxelles, et d’autres groupes, sont invités au Parlement Européen. Rendez-vous au carrefour Arts-Loi à 11h ou à la Place de Luxembourg à 12h30.

Nous nous indignons des réponses de l’Union Européenne face à la crise humanitaire en Méditerranée!

Une solution militaire au problème des passeurs. L’UE va identifier, capturer et détruire les bateaux avant qu’ils ne soient utilisés par les trafiquants. Qu’est-ce que cela veut dire? Souvent les bateaux des trafiquants ce sont des anciens bateaux de pêcheurs. L’UE compte bombarder les pêcheurs?

Une solution sécuritaire contre la migration vers la Forteresse Europe. L’UE triple le budget pour les missions maritimes de protection des frontières, coordonnées par Frontex. Les opérations de sauvetage comme Mare Nostrum ne seront pas repris. Ne pas sauver des vies pour ne pas créer un appel d’air?

5000 est le nombre des réfugié.e.s reconnu.e.s que l’UE veut bien accueillir. C’est totalement ridicule face à l’ampleur de cette crise. Comparons avec le Liban, qui accueille 1 million de réfugié.e.s, un quart de sa population!

Le 19 avril 2015, plus de 1000 migrant.e.s meurent dans la Méditerranée. Le lendemain nous nous sommes rassemblé.e.s devant le Parlement Européen pour crier notre colère face à une politique migratoire qui pousse les migrant.e.s à emprunter des voies toujours plus dangereuses pour arriver en Union Européenne.

Les eurodéputés Miguel Urban Crepo (GUE/NGL), Marisa Matias (GUE/NGL), Ernest Urtasun (Verts/ALE) et Fabio Castaldo (EFDD) ont répondu à l’appel de collectifs de migrant.e.s, et nous ont invité à venir témoigner de notre expérience de survie et de lutte pour nos droits fondamentaux à l’intérieur du Parlement Européen.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.