Appel manifestation 23/04: De la Méditerranée jusqu’en Belgique: l’immobilisme politique règne!

RDV 11h Arts-Loi – 12h30 croisement de la rue Stevin et de la rue de
Cortenberg

Comme tous les êtres humains avec un minimum de conscience la Coordination des Sans-Papiers de Bruxelles s’indigne face à la tragédie qui se déroule dans la Méditerranée. Mais cette tragédie n’est pas isolée, ni dans le temps, ni à la Méditerranée.

L’immobilisme politique règne à tous les niveaux.

En Belgique depuis des années les ministres et secrétaires d’état successifs responsables pour la politique de migration se sont toujours assis sur le dossier épineux « des sans-papiers ». Leur but a toujours été de bloquer n’importe quelle avancée, face à un électorat angoissé par leur propre discours populiste. Les actes désespérés comme l’auto-immolation ou le suicide ne sont que les expressions les plus extrèmes de la précarité généralisée parmis les 150.000 sans-papiers en Belgique.

Au niveau européen ça ne va pas mieux.

D’un côté les accords commerciaux néo-colonialistes, les interventions « humanitaires », les ventes d’armes ou le soutien aux dictatures « amies », continuent d’enfoncer des populations entières dans la misère. Rien n’est fait pour empêcher que les quelques personnes qui ont les moyens soient obligées de quitter leurs communautés et de chercher une meilleure vie en Europe.

De l’autre côté rien n’est fait pour démanteler l’Europe Forteresse afin de diminuer les risques pour les migrants et les bénéfices pour les chefs de passeurs. Ce n’est qu’en face des tragédies les plus graves que des mesures plus musclées, et du bout des lèvres, sont annoncées. Et il s’agit bien d’annoncer. C’est à voir comment les tragédies des derniers jours seront instrumentalisées pour enfoncer le clou du sécuritaire et de la peur.

Pour la Coordination des Sans-Papiers de Bruxelles une première solution humanitaire de court terme s’impose. Avec l’opération Mare Nostrum, les services de sauvetage italiens ont prouvé que c’est possible de sauver un maximum de naufragées. Nous revendiquons une opération Mare Nostrum élargie aux autres pays autour de la Méditerranée financée par une solidarité de la part de toute l’Europe.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.